L’aromathérapie

Se soigner grâce aux huiles essentielles

L’aromathérapie est une technique utilisant les composés aromatiques des plantes, la plupart du temps sous forme d’huiles essentielles (très souvent obtenues par distillation), dans une optique de prévention et de soulagement de certains troubles ainsi que de bien-être et d’apaisement.

L’usage aromatique des plantes est très ancien – les Egyptiens y avaient déjà recours en 4 000 av. J.C. pour l’embaumement des morts – même si les premières études sur la définition précise de l’aromathérapie et ses effets ne remontent qu’à la fin du 19e siècle.

L’aromathérapie est une thérapeutique qui utilise les essences des plantes, ou huiles essentielles, substances aromatiques sécrétées par de nombreuses familles de plantes telles que, par exemple, les astéracées, les laminacées ou les opiacées, et extraites par distillation. Ces huiles sont des produits complexes à utiliser avec précaution et en respectant les doses prescrites, car ils ne sont pas totalement sans danger. La voie d’administration la plus intéressante, car la plus rapide et la moins toxique, est la voie percutanée (à travers la peau).

En aromathérapie, les huiles essentielles peuvent être utilisées :
– par voie orale,
– par voie cutanée,
– par diffusion ou vaporisation dans l’atmosphère ambiante

Il convient de bien consulter les précautions d’emploi, certaines huiles essentielles n’étant pas du tout appropriées aux nourrissons, aux enfants et aux femmes enceintes.

Les propriétés des huiles essentielles sont multiples :

  • anti-infectieuses
  • anti-inflammatoires
  • anticatarrhales
  • anti-histaminiques
  • antispasmodiques
  • antalgiques, analgésiques et anesthésiques
  • calmantes, hypnotiques et anxiolytiques
  • propriétés endocrinorégulatrices
  • propriétés vasculotropes et hémotropes :
  • propriétés digestives
  • antitoxiques
  • antivenimeuses
  • antirhumatismales
  • stimulantes ou apaisantes
  • aphrodisiaques
  • etc.

La composition chimique des huiles essentielles varie en fonction du pays de récolte, de l’altitude, de l’ensoleillement, des conditions de récolte, de la qualité de la distillation, de l’entreposage (chémotype): ces facteurs peuvent modifier leurs propriétés.